En tournée avec Massive Attack : Une bonne claque

By in Son Live

C’était la fin d’un été de folie à parcourir l’Europe pour assurer le mixage façade de Massive Attack avec la S3L (lisez les 3 articles précédents si ce n’est pas déjà fait !). Je ne me souviens pas m’être autant amusé derrière ma console. Notre tout dernier concert s’est déroulé dans le quartier londonien de Blackheath. Britannia Row, avec qui je travaille depuis 25 ans, nous a installé un système de diffusion K2, qui sonnait super bien dès le départ, comme on s’y attendait. C’est Grace Jones qui a fait la première partie. Elle était géniale, avec son style glamour des années 80, ses changements de costumes et ses messages surréalistes entre les chansons. Le groupe jamaïcain qui l’accompagnait a assuré et leur son était très bon, leur mixeur utilisait une Profile. J’ai “Slave to the Rhythm” dans la tête depuis…

On Tour with Massive Attack: Giving a Good Slap

“Une bonne claque”

On ne finit jamais une tournée sans éprouver de sentiments mitigés. On se sent triste de quitter ses camarades de tournée, mais heureux de retrouver ses proches. Adieu les lits superposés à l’arrière du bus. On repense à ce qu’on aurait pu faire mieux, à ce qui a bien marché. Et au final, le bilan est bon. J’ai reçu un mail d’un collègue ingé son français à propos de l’audio, qui disait :

“MASSIVE ATTACK met une bonne claque partout où il passe”

Si ça veut dire que nous avons surpris, dérouté et poussé les gens à revoir leurs idées préconçues sur l’audio, alors nous avons bien fait notre travail. Si ça porte sur le show dans son ensemble, je pense que 3D, Daddy G et le groupe seraient eux aussi contents d’entendre ça. Partout où nous sommes allés, mes collègues de la sphère audio et le public étaient étonnés par la petite taille de la S3L, sa plage dynamique et le nombre de sons qu’elle est capable de produire. Pendant un concert, un gars du public m’a demandé : “Tout ce son sort de cette petite console?”

On Tour with Massive Attack: Giving a Good Slap

Le concert d’avant Blackheath était à Paris pour la “Fête de L’Huma”. 80 000 personnes, notre plus grand public cet été, dansaient, agitaient leurs drapeaux et dégustaient des plats et vins régionaux à prix coûtant dans la bonne humeur. L’entrée pour tout le week-end coûtait seulement 20 euros ! Ça montre bien le type de festival qu’on peut avoir quand on travaille tous ensemble. Nous avions un énorme système K1 pour la diffusion, parfaitement installé par Potar Hurlant, une grande société de location française. C’était génial de revoir Madje, leur directeur technique et célèbre passionné d’audio qui mixe de grands artistes français comme Air et Yael Naim. Il avait hâte de voir la S3L en action et compte l’emmener avec lui pour sa prochaine tournée.

La vidéo

Au fil de la tournée, de l’Islande au nord au Liban au sud, et à chaque endroit où nous nous sommes arrêtés, nous avons réalisé une vidéo pour en filmer les coulisses : ce qui se passe sur scène, certains aspects techniques, comme les plug-ins, timecodes, etc. J’y parle aussi de mon approche générale du mixage de Massive Attack. Je dois vous prévenir que le vieux roadie aux cheveux gris à l’écran, c’est mon père. Moi je suis beaucoup, beaucoup plus jeune, plus mince et mes cheveux sont plus foncés.

On Tour with Massive Attack: Giving a Good Slap

Donc, qu’est-ce que j’ai appris pendant cette tournée ?

  1. La taille ne fait pas tout !
  2. Je travaille dans un milieu plein de gens adorables et d’excentriques.
  3. C’est au Liban qu’on trouve le meilleur houmous et le meilleur taboulé au monde !
  4. Mélanger fruits de mer et rhum brun est une mauvaise idée.
  5. L’Islande ne ressemble à aucun autre pays.
  6. Les systèmes de diffusion de d&b et de L’Acoustic (et presque tous les autres) d’aujourd’hui sont exceptionnels.
  7. Statistiquement, si vous jouez au foot, vous avez plus de chance d’être mordu par un Suarez que par un requin.

 

Et concernant ma question de départ:

Comment la S3L, mon obsession centrale de ces 4 dernières années, s’en sort-elle dans le monde réel ? Eh bien, elle même réussi à me surprendre, moi, et tous ceux que j’ai rencontrés aussi, par la manière dont elle réinvente radicalement ce à quoi doit ressembler une console, quel doit être son poids, comment elle doit fonctionner, sonner etc. Des champs de boues sous la pluie aux chaleurs insupportables, elle a toujours fonctionné.

Certains roadies locaux, même après leur avoir dit d’y faire attention, l’ont remuée dans tous les sens, faite tomber et traînée sur près de 100 mètres de pavés… Elle a été soulevée par une grue à 30 m au-dessus des remparts médiévaux du château de Carcassonne, transportée par avion sur des vols commerciaux et charter, emmenée sur une remorque à travers les montagnes, elle a été sur des bateaux, des trains et tous les moyens de transport possibles et imaginables (sauf les chameaux, ça ce sera pour la prochaine tournée !) À la fin de la tournée, les flight-cases avaient l’air d’avoir fait la guerre mais chaque jour, ma console faisait parfaitement son travail, donnait un son digne des plus grands studios, enregistrait dans Pro Tools et suivait le code.

On Tour with Massive Attack: Giving a Good Slap

On Tour with Massive Attack: Giving a Good Slap

On Tour with Massive Attack: Giving a Good Slap

Une nouvelle version du système d’exploitation, VENUE 4.5, vient de sortir, avec plein de nouvelles fonctionnalités incroyables et un système exceptionnel de partage des préamplis, et de suivi du gain. J’ai hâte de la pousser encore plus loin dans ses retranchements, au Mexique et aux États-Unis en octobre. Si vous êtes dans le coin, passez dire bonjour ! Sinon, laissez-moi un message ou retrouvez-moi sur LinkedIn.

MERCI (avec une petite larme)

J’aimerais remercier mes deux potes de tournée, Paul Hatt et Oliver Twiby (Gizmo). Je n’ai jamais fait partie d’une équipe aussi bien assortie. Voici une super photo d’eux.

On Tour with Massive Attack: Giving a Good Slap

Comme je le dis toujours, “dans l’audio, tout est dans la source”, et sur Massive Attack nous avons trois grands backliners, donc la source est toujours parfaite. Il y a Nick Sizer, à la batterie, qui mériterait un titre aristocratique si l’on en distribuait pour récompenser les meilleurs roadies, car c’est un vrai gentleman avec un sacré humour. Puis il y a Jez, le petit génie de la guitare et le mec le plus charmant du milieu du rock, et enfin Henry, maître incontesté du MIDI, qui prépare également des sauces épicées à ses heures perdues, qui ont enflammées mes papilles tout l’été. Vous devez absolument goûter sa sauce FOH (rien à voir avec Front Of House !)

Je voudrais aussi remercier Icarus, le concepteur vidéo, un homme si intelligent qu’on consultait l’”Icari-pédia” tous les jours, Tim le concepteur lumière qui avait toujours une cigarette à dépanner pour l’équipe audio “non-fumeur” et Euan, génie de Pro Tools qui sourit tout le temps.

On Tour with Massive Attack: Giving a Good Slap

Paul Hatt et Gizmo

On Tour with Massive Attack: Giving a Good Slap

Merci aussi à Benny et à David qui ont géré la tournée, à mi-chemin entre un voyage organisé pour personnes âgées et un exercice militaire, et bien sûr à Massive Attack, qui restent les artistes les plus extraordinaires, talentueux, stimulants et sympa avec qui il m’a été donné de travailler.

Et merci à vous d’avoir suivi mes aventures avec Massive ces dernières semaines via Avid Blogs, j’espère que ça vous a plu et j’aimerais avoir de vos nouvelles !

As a live sound engineer, I have been lucky enough to work with some amazing artists including Coldplay, Massive Attack, Manic Street Preachers, Natalie Imbruglia, Richard Ashcroft and Lisa Stansfield. I have also mixed broadcast sound on David Letterman, Saturday Night Live, Jay Leno, the Brit Awards, the MTV Music Awards and the 2010 World Cup Kickoff Concert.